Hycar

Le projet Hycar est porté par Annaïg Mahé (Urfist de Paris) et Elsa Poupardin (Urfist de Strasbourg). Les autres chercheuses impliquées sont : Camille Prime-Claverie (Université Paris Nanterre), Evelyne Broudoux (Cnam), Mélodie Faury (Université de Strasbourg), Ingrid Mayeur (Université de Liège). Il a obtenu un financement du GIS Réseau Urfist de 14 000 euros en juin 2018.

 

L’objectif du projet est l’analyse des pratiques communicationnelles et de mise en visibilité des chercheurs en sciences humaines et sociales dans le nouvel écosystème numérique. Cette analyse se base en grande partie sur un corpus de données issues de la plateforme de carnets de recherche Hypothèses et mises à disposition par OpenEdition.

 

Travail sur les données : une première série d’analyses du corpus initial a permis de définir le périmètre adéquat de travail, ce qui a conduit à l’obtention d’un corpus plus large sur lequel des analyses et des écritures de scripts sont en cours. En parallèle, un « datathon » a été organisé en partenariat avec OpenEdition afin d’expérimenter des manipulations de données (https://lab.hypotheses.org/2311).

 

Evénements scientifiques, publications : entre décembre 2018 et mai 2019, quatre manifestations scientifiques ont été organisées, dont 3 séminaires et une journée d’étude en partenariat avec OpenEdition pour les 10 ans de la plateforme Hypothèses. Le projet s’est également doté d’un blog : https://metacarnet.hypotheses.org/

 

A venir : poursuite des analyses de données sur le nouveau corpus et publication d’un ouvrage collectif.

Leave a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *